Histoire
Au début du Moyen Age, le Comté de Dabo était rattaché au Duché d'Alsace. Le château de Dagsburg a été construit par Eberhard, petit fils de Etichon, duc d'Alsace et neveu de Sainte Odile. A la fin du X° siècle, Hugues IV, Comte d'Eguisheim, épousa Heilwige, fille du Comte de Dagsburg. De leur union naquit Brunon, le futur pape Léon IX.
Vers la fin du XVème siècle les guerres dévastaient régulièrement le pays. Pour le repeupler, les seigneurs attirèrent des colons venant de France, de Bavière, de Suisse et du Tyrol, et leur accordèrent de nombreux droits forestiers. Le plus ancien règlement forestier date de 1569, et, de nos jours, les habitants de la commune, descendants de ces colons, bénéficient toujours de ces droits dont le plus important est le bois bourgeois c'est à dire l'octroi de 8 arbres résineux par an. L'attribution de ces 8 arbres donne lieu à une importante foire annuelle qui se déroule après le 11 novembre.
le "Butterhafe" règlement forestier de 1569

En 1679 le château fut complètement rasé sur ordre de Louis XIV.

En 1790 lors de la division administrative de la France, la commune de Dabo fut intégrée dans le département de la Meurthe.

En 1870, Dabo devint allemand, puis français en 1918 et, en 1939, à nouveau allemand.

Lors de la 2ème guerre mondiale Dabo fut libéré en novembre 1944 par la 2° Division Blindée sous les ordres du Général Leclerc.

Bibliographie
se renseigner
à l'Office de Tourisme

index